Vous souhaitez être rappelé par un conseiller ? Indiquez-nous vos coordonnées :
Vous pouvez également contacter notre service client au 0 825 959 959 (service 0,15€ / min + prix appel)
Retour

L’agriculture collective, star du Salon International de l’Agriculture

Agriculteurs, agricultrices, le salon International de l’Agriculture à Paris1 ouvrira ses portes au public du samedi 24 février au dimanche 4 mars 2018 à Porte de Versailles.

Cette année, le thème phare de l’exposition est « L’agriculture : Une aventure collective ». Le salon entend présenter la notion de « collectif » à tous les niveaux : entre agriculteurs, avec les décideurs politiques et institutionnels ou encore avec les consommateurs2.

La question du « collectif » est l’occasion de discuter du nouvel écosystème qui se dessine dans le secteur de l’agriculture et qui ouvre la voie de manière exponentielle à l’agriculture collaborative depuis quelques années.

Jouer collectif avec ses clients

En réponse à la crise de l’agriculture3, la révolution digitale et la prise de conscience des consommateurs vis-à-vis du bien-manger (besoin de produits de meilleure qualité, de connaître leur provenance), les rôles des différents acteurs de l’agriculture sont repensés.

Un exemple parlant des modèles qui voient le jour est l’intérêt porté par les consommateurs aux Associations pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne (AMAP)4.

Les AMAP sont basées sur un partenariat entre un groupe de consommateurs et votre exploitation.

Les consommateurs vous payent à l’avance une part de votre production sur une période définie (par exemple six mois) et vous leur délivrez des paniers composés de votre production sur cette période. Créer une AMAP est un système gagnant-gagnant, qui vous permet de maintenir votre activité agricole par la garantie de revenu et qui permet à votre clientèle d’obtenir des aliments frais, de saison, souvent biologiques et de haute qualité.

Le digital, une palette d’opportunités pour l’agriculture collaborative

Néanmoins, développer une activité telle que celle-ci prend du temps. Heureusement, le digital offre de belles possibilités pour gagner en rapidité sur les tâches annexes à la culture de vos produits, telles que les tâches commerciales.

Nous vous conseillons de vous munir d’une solution d'encaissement telle que SmartPOS. Celle-ci vous permet d’accepter tous les moyens de paiement, de gérer facilement vos rendez-vous ainsi qu’un fichier clients, de suivre vos transactions, et tout cela en mobilité (si vous souhaitez recevoir vos clients directement sur votre exploitation). Que vous soyez nomade ou sédentaire, SmartPOS vous accompagne partout pour réaliser vos ventes.

Il existe aussi de nombreuses plateformes d’agriculture collaborative sur Internet. On en trouve pour tous les besoins et à tous les niveaux. On peut citer par exemple les plateformes de partage et location d’outils agricoles (tracteurs, moissonneuses…) ou encore des marketplaces (marchés en ligne) où vous pouvez vendre directement vos produits.

L’économie collaborative vous ouvre aujourd’hui un champ des possibles infini dont il est temps de profiter. Et pour en apprendre davantage sur « l’agriculture collective », rendez-vous au Salon International de l’Agriculture !

 

Sources : 

1 Salon de l'agriculture

2 Communiqué de presse SIA 2018

3 Le Monde

4 Réseau AMAP

Ajouter un commentaire

Une question ?